Je préfère le dissensus dur au caramel mou

Je préfère le dissensus dur au caramel mou
Medusa – Il Caravaggio

Parfois on aimerait, face à la violence du monde, qu’un garçon vous prenne dans ses bras et murmure : « Ça ira, je suis là, on connaîtra des jours meilleurs… »

mardi 24 novembre 2015

Je suis du côté où tu regardes



5 commentaires:

yves a dit…

ah ? ouiche. moi aussi Celeos, je regarde où tu es.

Ĵeromo Tanguy a dit…

C'est vrai, vous êtes vraiment sous le bas de l'image ? :-)

Celeos a dit…

Mais voui, je ne me mens jamais, je suis vraiment là où ses yeux se dirigent !

joseph a dit…

oui mais si je dirige mes yeux par là je ne vois plus l'écran...

Celeos a dit…

C'est un beau dilemme, Joseph !