Je préfère le dissensus dur au caramel mou

Je préfère le dissensus dur au caramel mou
Medusa – Il Caravaggio

Parfois on aimerait, face à la violence du monde, qu’un garçon vous prenne dans ses bras et murmure : « Ça ira, je suis là, on connaîtra des jours meilleurs… »

lundi 16 novembre 2015

Ζω!


6 commentaires:

Ĵeromo Tanguy a dit…

Jes, ni daŭre vivu !

yves a dit…

vivre !
le verbe d'action le plus beau mais le plus délicat à conjuguer.

joseph a dit…

j'ai honte de ce mauvais jeu de mots , mais cet homme à nu me fait réellement penser que beaucoup d'hommes sont sur la dèche, la faute à la course effrénée au profit et à sa conquête quoiqu'il en coûte comme dégâts humains !

Silvano a dit…

Quel jeu de mots ?

Celeos a dit…

Je crois que Joseph évoque la consonance entre dèche et ceux qu'on voudrait ne pas nommer, Silvano.

Concernant le titre de ce billet, Ζω signifie à la fois « je vis » et « vivre », puisque le grec moderne utilise la première personne du singulier à la place de l'infinitif.

arthur a dit…

Oui, vis, vivons, vie, vivre, zoume, zo, zeis!