Je préfère le dissensus dur au caramel mou

Je préfère le dissensus dur au caramel mou
Medusa – Il Caravaggio

Parfois on aimerait, face à la violence du monde, qu’un garçon vous prenne dans ses bras et murmure : « Ça ira, je suis là, on connaîtra des jours meilleurs… »

mercredi 10 mai 2017

L'art bital*

Bital est un terme que je dois à mon pote estèf, très en forme semble-t-il en ce moment : à défaut d'entrer dans le dictionnaire de l'Académie française, le terme entre dans ma décyclopédie bloguesque.

Bital,e [de bite] : adj., qui a trait au membre viril, « Arthur faisait un petit blues bital » (Étienne Maurice, 2017, en ligne).

L'excellent magazine Stupéfiant consacrait hier quelques minutes à  la manière de traiter le pénis dans l'art. L'exposition au Musée d'Orsay Masculin, présentée en 2014,  fut un réjouissement à tout le moins de l'esprit. Où l'on s'aperçoit que les ligues de vertu ne sont pas vraiment en sommeil. Le diable les emporte !

2 commentaires:

estèf a dit…

Eh copain Celeos, tu me porterais au nu !?

Ĵeromo Tanguy a dit…

Je regarde rarement la télé. Donc un grand merci pour cette émission !