Je préfère le dissensus dur au caramel mou

Je préfère le dissensus dur au caramel mou
Medusa – Il Caravaggio

Parfois on aimerait, face à la violence du monde, qu’un garçon vous prenne dans ses bras et murmure : « Ça ira, je suis là, on connaîtra des jours meilleurs… »

mardi 28 mars 2017

Stupéfiant !

Stupéfiant! est une émission de Léa Salamé présentée sur France 2
Un magazine très gay dont aucun des sujets présentés n’est à jeter :

Comment la collection « La Pléiade » est-elle conçue ?
Portrait de la pianiste Khatia Buniatishvili, à 18 mn
Le retour du Guépard au Palais Gangi à Palerme, à 34 mn
Inhotim, paradis de l’art contemporain, à 55 mn
Freddy Mercury, à 1 h 13 mn
Pierre & Gilles, 1 h 20 mn

Voir Alain Delon, le lendemain de la rediffusion de Plein soleil de René Clément, rappelle les belles années de cinéma que lui ont apportées certains réalisateurs — évidemment Luchino Visconti… Curieux homme, à la fois touchant, détestable par beaucoup d’aspects — on connaît ses propos homophobes condamnés par sa propre fille, son admiration envers l’armée et les années d’Indochine !, son amitié avec Le Pen, son mépris exprimé ici pour Helmut Berger. Laissons-lui le doute sur une orientation sexuelle qu’il n’a jamais avouée, de cette homophobie qu’expriment certains homosexuels ou bisexuels parce que le goût des hommes leur fait peur… Ça lui appartient.


Sympa, je vous ai mis les minutages, ce qui permet de choisir les sujets en fonction de son précieux temps disponible !

Bon visionnage !


6 commentaires:

paul c. a dit…


Consterné d' apprendre que Jean d'Ormesson est dans La Pleïade.
Lui,un mythe ? Je rêve!
Delon se montre plutôt sous un bon jour malgré une Léa Salamé un peu trop insistante et sournoise lors de la lecture de l'album-photos sur le tournage du "Guépard".

Celeos a dit…

Bien d'accord ! Mais allez savoir la nature des relations avec le charmant Jean-Marie Rouart qui a intercédé auprès d'Antoine Gallimard... Entre académiciens, veux-je dire, on a des complicités coupables ! Ca permet de ne pas accorder à l'Académie française plus qu'elle ne vaut, et à la Pléiade autre chose qu'une collection finalement très économique en métrage linéaire !
Et Delon aurait pu sans doute être bon garçon : son amitié avec certaines femmes témoigne que le personnage qu'il a joué était, en fin de compte, un peu fat...

Silvano a dit…

Merci !

Celeos a dit…

Plaisir, Silvano.

joseph a dit…

Delon a été beau et bon, il vieillit mal à certains yeux , mais pour les beaux moments qu'il m'a offerts , je lui souhaite un pardon pour les prises de position qu'il a pu prendre et surtout celle qui me hérisse le plus, avoir dit un jour que LP disait tout haut ce que beaucoup pense tout bas alors qu'il s'agit probablement là le pire argument ou la pire excuse quand on se retranche derrière des positions scabreuses !(il dit en fait ce qu'il pense et l'attribue aussi à un grand nombre silencieux donc incapable de le contredire)

Celeos a dit…

Qu'aurait pu devenir Delon sans sa belle gueule ? Un petit voyou sans envergure ? un légionnaire qui se serait fait trouer la peau à Ouarzazate ? Savoir...